Mission Handicap, agir pour une meilleure inclusion sociale

Publié le 19 juillet 2023, mis à jour le 13 octobre 2023

Blocs
Introduction

Environ 2,4 millions d'individus en âge de travailler ont une reconnaissance administrative de handicap[1]. Pour favoriser leur intégration professionnelle, nous agissons activement. Découvrez nos convictions et initiatives avec Marie Darmendrail, notre responsable Diversité et Inclusion.

La Mission Handicap

Texte

La Mission Handicap, créée en 2015, accompagne quotidiennement nos établissements sur les sujets relevant du handicap : « Des outils essentiels pour que chacun·e, à son échelle, et dans son périmètre d’intervention, se saisisse du sujet », déclare Marie. Notre mission s’articule autour de 4 piliers :

Texte
  • Pilier 1 : recruter des personnes en situation de handicap
  • Pilier 2 : sensibiliser à l’inclusion des personnes en situation de handicap
  • Pilier 3 : former aux enjeux liés à l’inclusion des personnes en situation de handicap
  • Pilier 4 : maintenir dans l’emploi les personnes en situation de handicap

Pilier 1 : recruter des personnes en situation de handicap

Texte

Conscient·e·s des idées reçues et des a priori qui peuvent exister lors des recrutements, nous apportons une attention toute particulière à cette étape. Pour ce faire, nous relayons nos offres d’emploi sur des canaux de recrutement dédiés aux personnes en situation de handicap.

Nous utilisons une plateforme de recrutement dédiée aux demandeur·euse·s d’emploi en situation de handicap. Nous participons régulièrement à des salons, et travaillons en collaboration avec plusieurs prestataires spécialisés dans le handicap afin d’identifier des nouveaux talents, qu’il s’agisse de contrats en CDD, en CDI ou en alternance.

Lorsqu’un·e candidat·e en situation de handicap est reçu·e en entretien, nous lui présentons les possibilités d’accompagnement qui s’offrent à lui ou elle une fois dans l’entreprise : « au cours des entretiens, nous lui rappelons que la Mission Handicap sera à ses côtés dès son intégration, et tout au long de son parcours professionnel », souligne Marie.

Texte

S’engager par le biais de l’apprentissage 

Nous sommes par ailleurs fortement impliqué·e·s dans l’emploi des jeunes, à travers l’apprentissage. Nous avons ainsi créé, avec plusieurs partenaires, le CFA des chefs en 2019, afin de recruter nos futurs cuisinier·ère·s, ainsi que le CFA des métiers du soin en 2021, pour préparer au diplôme d’État d’aide-soignant·e. « La création de nos deux centres de formation pour apprenti·e·s représente une réelle opportunité pour favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap, jeunes ou moins jeunes », précise Marie. 

Dans le cadre de notre accord de Groupe signé en décembre 2020, nous avons souhaité recruter près de 60 apprenti·e·s en situation de handicap en 3 ans. Deux ans après le déploiement de cet accord, nous sommes fiers que cet engagement soit déjà largement dépassé !

Pilier 2 : sensibiliser à l’inclusion des personnes en situation de handicap

Texte

L’Agefiph le rappelle, « près de 80 % des handicaps sont invisibles » [2]. Sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs·trices au handicap, et à ses différentes formes, est donc essentiel. Pour cela, nous avons notamment créé un réseau de référent·e·s handicap dans nos établissements et sièges. 

Ils ou elles sont un véritable relais de nos convictions, et s’assurent que nos valeurs et actions sont bien diffusées. « Cette organisation permet également à un collaborateur·trice ayant une interrogation d’avoir un point de contact à proximité », ajoute notre Responsable Diversité et Inclusion.

Pilier 3 : former aux enjeux liés à l’inclusion des personnes en situation de handicap

Texte

Nous proposons des temps de formation tout au long de l’année, et nous nous efforçons de penser des formats attractifs, afin de nous assurer que ceux-ci sont suivis. Dans cet objectif, deux modules en réalité virtuelle seront prochainement proposés à nos collaborateurs·trices. Ils porteront sur la sensibilisation au handicap, et le recrutement inclusif. 

Par ailleurs, nous avons lancé cette année un module e-learning sur le handicap psychique. Mis à disposition de nos managers dans un premier temps, puis de l’ensemble de nos collaborateurs·trices. Celui-ci leur permet « d’obtenir outils et clés pour intégrer, accompagner et maintenir en emploi les personnes concernées », comme le souligne Marie.

Pilier 4 : maintenir dans l’emploi les personnes en situation de handicap

Texte

75 % des personnes en situation de handicap le deviennent à l’âge adulte, « suite à un accident du travail ou de la vie », précise l’Agefiph [3]. Le maintien dans l’emploi est par conséquent une composante indispensable pour une meilleure inclusion des personnes en situation de handicap, sujet que nous rappelons régulièrement à nos managers. 

Ces derniers, ainsi que les collaborateurs·trices concerné·e·s, peuvent se rapprocher de la Mission Handicap afin de mettre en place une étude de poste : « celle-ci est primordiale pour identifier les éventuels besoins d’aménagement, matériels ou organisationnels, pour que l’environnement de travail soit le plus adapté possible », précise Marie.

Nos actions pour une meilleure inclusion des travailleurs handicapés : quels résultats ?

Texte

Comme le souligne Marie, « les grands engagements ne sont rien sans mesure précise de leurs impacts et résultats ». Nous avons donc mis en place des indicateurs de suivi afin d’observer la progression de nos actions et des objectifs fixés. Par exemple, au cours de notre accord de Groupe actuel, nous souhaitions recruter 60 apprenti·e·s en situation de handicap par an.

Nous entamons actuellement la 3e année de cet accord, et avons déjà recruté plus de 80 apprenti·e·s en situation de handicap entre janvier 2021 et la fin d’année 2022. Notre objectif initial est donc déjà dépassé ! De nouvelles reconnaissances de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) sont entrées en vigueur, ce qui nous permet d’intervenir auprès de ces salarié·e·s qui ont fait le choix de nous informer de leur situation. 

Sur ce sujet, nous avons prévu de déployer prochainement une enquête de satisfaction avec l’appui d’un prestataire externe, à destination de nos salarié·e·s bénéficiaires de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés. « Celle-ci nous permettra de recueillir les retours d’expérience sur la mise en œuvre de la politique Handicap, souligne Marie. Les résultats de cette enquête seront pour nous une belle opportunité de faire remonter les points forts, mais aussi, je l’espère, des axes d’amélioration pour que nous puissions poursuivre nos efforts ».

Formaliser notre démarche, inclure nos convictions dans nos accords de Groupe et les décliner en actions concrètes, mesurées, suivies, pour lesquelles tous les échelons de l’entreprise sont impliqués nous paraissait essentiel. Et c’est grâce à l’engagement de toutes les parties que nous arriverons à avancer, tous ensemble ! « Je suis consciente que les sujets de diversité et d’inclusion sont des sujets de fond, et nous comptons bien les répandre pour qu’ils s’infusent quotidiennement », conclut notre Responsable Diversité et Inclusion.

[1] « Favoriser l’accès et le maintien dans l’emploi », ministère des Solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées, 23/06/17. URL : https://handicap.gouv.fr/favoriser-lacces-et-le-maintien-dans-lemploi  

[2], [3] « Politique handicap en entreprise : tous concernés ! », Agefiph, 25 mars 2021. URL : https://www.agefiph.fr/articles/conseil-pratiques/politique-handicap-en-entreprise-tous-concernes.